Office de tourismede Malestroit
et du Val d'Oust
Destination Brocéliande

Partenaire de la marque Bretagne

Visiter avec un Greeter

Augmenter la taille des caractèresRéduire la taille des caractèresEnvoyer à un amiImprimer la pageS'abonner au flux rssPartager cette information

Laissez vous greeter !

Qu'est ce qu'un Greeter ?

Un greeter est un bénévole passionné passionnant, impliqué dans la vie locale et prêt à partager avec vous l'objet de sa passion. Il fait découvrir son "coin" de manière unique, authentique et conviviale. Que vous soyez seul, en couple, entre amis ou en famille, il vous accompagnera de façon personnalisée et gratuite. Si vous avez envie d'une découverte insolite, d'une rencontre conviviale, d'un moment de partage ? Optez pour un de nos greeters et vivez une expérience unique.

Nos Greeters

Jean-François Le Quernec

Jean-François, ancien ingénieur des travaux publics dans l'administration est retraité à Malestroit, puis adjoint en urbanisme à la Mairie de Malestroit. Breton vagabond, né à Hennebont, il a parcouru la France pour raisons professionnelles avant de devenir malestroyen. Il y a 29 ans, sa femme et lui ont eu un grand coup de coeur pour la ville, ce qui les a empêché d'en repartir. Malestroit est « la perle de l'Oust dans son écrin de verdure » ...ça veut dire beaucoup.

Le centre ville de Malestroit a une riche histoire dont Jean-François Le Quernec connaît les secrets. Il aime être à l'écoute des touristes et s'adapte à toutes les demandes.  La cité bourgeoise aisée l'inspire. Depuis deux ans il n'hésite pas à faire des visites culturelles improvisées en invitant les touristes admiratifs à l'écouter.

Passionné, il reconnaît être un peu bavard tant il a d'histoires à nous raconter.

 


Jean Brook

Les yeux bleus de Jean Brook pétillent et chaque fin de ses phrases est ponctuée par un rire joyeux. Née dans le Yorkshire, au nord de l'Angleterre, après des études en Allemagne et à Strasbourg, Jean Brook devient professeur d'allemand.

En 2003, des vacances à Malestroit changent son destin. Elle vient s'y installer définitivement avec son mari au bord du canal de l'Oust, près du moulin. Pendant 9 ans elle accueille, dans sa grande maison, 2000 touristes venus de 43 pays différents. En 2014, victime des inondations, elle a du quitter pendant 3 mois son habitation, les dégâts considérables l'ont amené à décider de cesser son activité de Bed&Breakfast.

Présidente de Malestroit Initiative, elle répond favorablement à l'invitation pour être greeters. Elle aime beaucoup aider les gens. Elle adore valoriser le patrimoine, promouvoir sa ville, les commerces. Elle raconte l'histoire du canal de l'Oust, construit par Napoléon, ou l'histoire de la Dame Blanche, héroïne de Paul Feval, ou bien elle parle du grand marché sur la place médiévale où les hommes prennent le Ricard en bavardant pendant que les femmes font les courses...Des rencontres uniquement en anglais ou en allemand.

 


Gisèle Olivar

Gisèle Olivar est une figure locale  à Saint-Marcel où elle vit. L'Artiste, un Jack Russel de 2 ans la suit partout, un lapin blanc s'est échappé de sa cage... dans le poulailler les coucous de Rennes s'affolent...

Avant son mariage, Gisèle Olivar était servante au château de Lambilly, à Taupont, puis aide-ménagère à Saint-Marcel après avoir élevé ses 5 enfants. L'Egypte, la Guyane, le Chili, l'Argentine, la Chine, le Burkina Faso etc... où elle a voyagé lui ont sûrement donné envie de recevoir et de raconter aux touristes son patrimoine local. 

Presque toutes ses phrases sont agrémentées de quelques mots en gallo « il n `en n'écheparera ben tchoque morciao ». Elle aime blaguer mais cela dépend du contexte et des personnes qui sont en face d'elle, elle s'adapte selon les circonstances. Et pourquoi pas en compagnie de ses copines, elle accompagnera les voyageurs hors des sentiers battus, en randonnée, à pied, à vélo ou en voiture, comme ils le veulent. Il faut prévoir 2 heures de marche à allure moyenne pour un aller/retour jusqu'à la tourbière. Des fleurs sauvages rares ou des plantes carnivores ne poussent que là-bas. Si les promeneurs en émettent le souhait, les balades peuvent durer plus ou moins longtemps.

 


Paul Guyot

Né à Plumelec Paul Guyot, ex-enseignant, animateur et formateur dans le primaire, habite depuis 37 ans à Saint-Abraham. Devenu un vrai abrahamais, il a étudié l'histoire de son village aux archives de Vannes. Sur 150 pages il en retrace l'historique, une mémoire qu'il aimerait partager avec les visiteurs. C'est assez surprenant d'apprendre que l'existence de Saint-Abraham n'apparaît dans les archives qu'à partir de 1453, comme s'il n'y avait pas eu de village avant cette date.

Tous les mois, une petite partie de ses recherches faites avec application sont publiées dans le journal local, avec l'intense désir de la continuation d'une transmission. Paul Guyot précise qu'on ne vient pas par hasard à Saint-Abraham, le bourg ne figure sur aucun axe routier important.

La douceur de vivre à Saint-Abraham y est évidente, dit-il. Trois superbes retables du XVème siècle sont visibles dans l'église dont La lapidation de Saint-Étienne, le Saint patron de la paroisse. Les clés sont à récupérer chez des habitants proche de l'édifice.

 


En pratique

Renseignements : 02 97 75 45 35 - tourisme.malestroit@oust-broceliande.bzh
Pour que nous ayons le temps d'organiser une visite avec un de nos Greeters, contactez-nous au moins 48h avant votre venue.

Prenez connaissance de la charte des Greeters.

Liens utiles
Pour en savoir plus sur ce qu'est un Greeter, vous pouvez visiter le site des Greeters de France.